L’autre feuilleton du moment sur vos Ecrans : Libé et Dédé connectés

LibérationAndré ManoukianLancé sur un rythme hebdomadaire, c’est le feuilleton qui raconte le plus beau ping-pong télé libé de toute l’histoire du ping-pong. Le pitch ? C’est l’histoire d’un quotidien habituellement pas tendre avec les programmes populaires à la télé qui tombe sous le charme d’un  poête-philosophe-mystico-cosmico-cycliste, accessoirement compositeur, fan de jazz et néanmoins juré (depuis l’origine) d’une émission de presque télé réalité (la Nouvelle Star sur M6). Foi de fan de séries, c’est passionnant à suivre, si si.

Starring Libération dit Libé et André Manoukian dit Dédé. Un petit récapitulatif des épisodes précédents ?

  • Le 15 avril, la page Médias de Libération, sous la forme d’une brève probablement rédigée à 4 mains par Rahaël Garrigos et Isabelle Roberts, rend hommage à Manoukian. Toujours prompt à trouver la formule qui lui évite de sombrer dans le rebachage systématique des mêmes banalités, l’homme a sublimé dans l’émission de la semaine son intervention face au candidat avec le “concept de déterritorialisation de Gilles Deleuze”. Les 2 journalistes, visiblement joueurs, lancent du même coup un défi à un autré juré, Dove Attia : citer Spinoza.
  • La semaine suivante, face à l’absence de réaction du producteur, c’est Manoukian qui relève le défi et devient du même coup le Dédé de Libé. Perdant tout sens commun, les 2 journalistes invitent alors le dorénavant ”immense Dédé” à s’engager et placer dans l’un de ses commentaires “Libération est le meilleur journal du monde”. Sans succès, le “contact mental” semble rompu, Libé le déplore dans ses colonnes.
  • Le 3 mai, Dédé s’execute et mouille sa tante Adrienne qui devient du même coup “très branchée”, “lit Libé tous les jours et trouve que c’est le meilleur journal du monde”.
  • Pour fêter l’événement et remercier son nouvel héros, le premier numéro du supplément Ecrans de Libération sorti le 13 mai en kiosque, consacre à celui qui a entre-temps été sacralisé “Monsieur Dédé” pas moins de 2 brèves : la première revient sur la mythologie du feuilleton, la deuxième lance un nouveau défi, beaucoup plus interactif, baptisé le “Dédéfi” : “Nous proposons que la tante Adrienne soit la messagère. Pour nous communiquer le mot que vous aurez choisi, par exemple Ornithorynque, dîtes dans la prochaine émission Ma tante voudrait un ornithorynque…/… Nous placerons le mot que vous aurez sélectionné, quel qu’il soit, dans un prochain article”.
  • Hier soir : ce n’est pas 1 mais 3 mots que le “Grand Monsieur Dédé” réussit à placer, y compris Ornithorynque. La balle est dans le camp de Libé, prochain épisode samedi prochain.

Il reste 4 épisodes à tenir pour la saison 2006, on ne sait pas jusqu’où ils sont prêts à aller mais on sent bien que ce n’est pas fini. Vivement la suite !

tags technorati :
tags del.icio.us :
tags icerocket :

10 Replies to “L’autre feuilleton du moment sur vos Ecrans : Libé et Dédé connectés”

  1. Je n’étais pas au courant. C’est trop fort!! ; )
    Ca ne m’étonne pas de Dédé qui a l’air très joueur!!

  2. Excellent ! Ca donnerait presque envie de regarder la Nouvelle Star ET de lire Libé, ce qui ne doit pas arriver à la majorité des lecteurs/téléspecteurs de l’un et de l’autre. Amis publicitaires, pensez au couplage, il y a certainement un truc à tirer 😉

  3. J’ai raté le libé d’hier!!! Eric, si tu as suivi, peux-tu me dire ce que Dédé Manoukian doit dire cette semaine?? Merci : )

  4. Et pourtant si, il y avait trace: dans l’édition de Libération samedi 27, dans le supplément Ecrans, ont été placés tous les mots demandés par Dédé. Qui, hier et de son propre chef, a cité la fin de l’article d’Ecrans (la citation de Cantona).

  5. Cher amateur du défi, je ne les ai pas retrouvés, il va falloir que tu nous aiguilles là… J’avais bien noté la citation de Cantona et même la référence de Virginie Efira à Dédé hier soir, rendez-vous samedi pour la suite !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *