Le doigt dans l’oeil

Par souci d’honneteté, je dois révéler ici un secret : je ne suis pas parfait. Parait même que j’aurais quelques défauts (pfff). Je sais, ça paraît incroyable. Pour mettre tout le monde d’accord, on va parler de quelques menues faiblesses. Parmi elles, malgré ma facilité à me coller un doigt dans chaque oeil tous les matins pour y appliquer méthodiquement mes lentilles depuis plus de 20 ans, je suis totalement froussard à l’idée de me faire opérer cette saloperie de myopie qui m’assure des réveils embués depuis… aussi loin que je m’en souvienne.

Mon traumatisme remonte à la petite enfance, à cause de cet enfoiré de Bunuel qui orchestrait la rencontre d’un oeil et d’une lame de rasoir dans le chien andalou devant lequel j’étais resté scotché alors que j’aurais probablement du être couché depuis longtemps. La deuxième couche fut médicalement assistée d’un reportage sur une opération de la myopie diffusée à la télé à l’époque où ça se passait avec une lame de rasoir. Ma décision était prise : ma vie consisterait à m’envoyer un bout de plastique dans chaque oeil à peu près tous les jours.

Au gré des progrès de la médecine, des expériences heureuses de mes amis, des recommandations de mes ophtalmos, j’ai continué à ignorer. Les dernières techniques ont transformé l’opération en simple formalité indolore. Les experts sont formels : il n’y a quasiment aucun risque. Quasiment ? Le risque 0 n’existant pas plus en médecine qu’ailleurs, je ne vois pas ce qui pourrait me convaincre. Pourtant j’aimerais me laisser convaincre, ce blocage est complètement con, je le sais.

Parmi mes quelques faiblesses, j’en viens à me demander si je serais pas un peu con parfois.

19 Replies to “Le doigt dans l’oeil”

  1. J’ai fait réveil embué deuxième langue, et je crois que Bunuel nous aura tous marqué fort la rétine et le reste.
    Pour l’opération, j’adorerai mais la question ed la cicatrisation me préoccupe…
    (sinon, évidemment, t’es con mais c’est pour ça blablabla)

  2. ah pour le chien andalou je te comprends. Je l’ai vu une fois et ça me hante encore
    mais tu réussi bien à faire des vols transatlantiques voire transpacifiques alors tu vas y arriver…
    moi je dis, on devrais monter un groupe de soutien sur Facebook !!

  3. En parlant de commentaires super utiles, moi, rien que de voir ta photo, j’ai été obligé de faire défiler la page, du coup, j’ai pas tout lu ton article. Tu disais quoi ? 😉

  4. Evite de regarder orange mécanique avant l’opération… La photo de ton article me fait penser au film en version soft.

  5. Si 3 bla le fait pas alors moi je le dis : putain t’es trop con !
    Bon ok moi je porte pas de lentille ni de lunettes donc pas besoin d’opérations – ben quoi ?

  6. greg > Dis donc ! J’insulte pas les gens moi, d’autant que je suis comme Eric. Je me dis que c’est trop con de ne pas se faire opérer, mais j’ai trop peur.

  7. Pour avoir pas mal de personnes autour de moi qui l’ont fait c’est dun tonnerre, le lendemain c’est comme si on avait toujours eu 10 sur 10. Franchement, moi j’aimerai bien pouvoir me faire opérer avec mes -12 a chaque et l’interdiction de porter des lentilles en ce moment! mais il parait que pour mon cas ce serait plutot l’implant, et ca j’y crois pas trop.
    Fais le ! prends ton courage a deux mains et tu va voir ce sera top.

  8. et si .. par exemple .. tu faisais comme moi … tu attends que la presbytie arrive ? elle devrait équilibrer la myopie du moins améliorer celle-ci.

    perso j’ai vite considérer les lunettes comme un accessoire de mode en plus 🙂 au grès de mes humeurs.

  9. > Sans douleur, oui,
    > Très réussi, moui souvent – mais parfois, ils corrigent pas exactement les yeux de la même façon (résultat, tu portes au moins une lentille sur un oeil – histoire de rééquilibrer),
    > Le pb c’est qu’en réalité, il n’y a pas assez de recul pour connaitre les conséquences dans le temps et sur le vieillissement des opérés…
    Donc, moi je voulais vraiment me faire opérer, raz le bol des lunettes, mais je supporte mal les lentilles devant l’écran… ben j’attends encore quelques années, que l’on sache enfin, et je m’offrirai alors (peut être) une coquetterie de… vieille fille… parce que lunette ou pas, toute frippée que je serai ça fera plus vraiment de différence 😯

  10. Phileas > je crois que le laser sera plus compliqué que le transatlantique…
    Miss Blablabla > a deux, on est déjà un groupe non ?
    L-tz > je vais venir faire un copié collé dans tes commentaires si ça t’arrange
    Cédric > j’ai fait un rejet d’Orange mécanique à cause de la fameuse séquence…
    Mathilde > oui oui je suis désopilant, c’est vrai
    greg > pour les lunettes ça finit toujours par tomber avec l’âge…
    Miss 3bla > je crois que c’est pas ce qu’il voulait dire hein
    judith > rien que le mot implant ça me fait des frissons !
    Ariel > tu savais qu’on peut être à la fois myope et presbyte ?
    Camaieuse > de toute façon, les lunettes, il parait que c’est un accessoire de mode alors…

  11. Eric, sans être insultant ou quoi que ce soit, mais on m’a dit que plus on approchait de la quarantaine et moins il était pertinent de le faire. Le “on”, c’est mon ophtalmo (qui m’a déconseillé l’opération dans mon cas astigmate + hypermétrope avec très forte correction).

    En effet, dans la quarantaine (plus ou moins tard selon les gens), c’est la presbytie qui prend le relais et tu te retrouves à devoir porter des lunettes de nouveau. Donc l’idée de tout ça, c’est que ça peut être bête de faire une opération juste pour avoir 5 ans sans lunettes ou lentilles.

    Et pour glacer l’ambiance, j’ai une connaissance qui a subi une opération laser de la myopie. La machine s’est déréglées et n’a pas arrêté de découper au même endroit. Résultat, il voit triple sur un œil. Il est obligé de porter des lentilles de correction spéciales depuis, mais il a quand même des troubles visuels résiduels.

    Désolé. Vraiment. Je ne sais pas si je serai de nouveau un jour bienvenu sur ce blog 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *