Mercato décryptage

On connaissait le terme pour désigner les transferts du foot, j’imagine étymologiquement issu du terme italien qui signifie marché (j’ai pas de Petit Robert sous la main là), Mercato a trouvé cette année un nouveau terrain de jeu : les transferts du PAF. Je préférerais continuer à parler de saga du printemps des transferts mais devant l’adoption généralisée du terme dans la presse et au regard de la température extérieure qui annonce plutôt l’hiver, je m’incline… Donc le Mercato fait référence aux traditionnels transferts printanniers entre Clubs de foot de première division qui font leur marché, surenchère financière à l’appui.

Le terme semble assez approprié, “traditionnel” mis à part. 2006 sera soit un cru exceptionnel jamais vu depuis l’arrivée de la 5 berlusconnienne en France, soit le coup d’envoi d’un nouveau rendez-vous annuel récurrent.

Donc, depuis le dernier épisode, l’arrivée de Bern sur France 2 a été confirmée, le départ d’Ardisson (croustillante lettre à de Carolis publiée dans Libé) annoncé, la rumeur de son débarquement sur M6 court (si confirmée, Fogiel et Ardisson sur la même chaîne, ça risque d’être drôle), Mélissa Theuriau réfléchirait à rejoindre France Télévisions (mais bon elle peut changer d’avis…). Ce n’est donc pas fini.

Derrière ce grand bazar, il y a bien sûr le bouleversement de la distribution audiovisuelle, la toute nouvelle position de challenger vraiment crédible de M6 face à TF1, un Patrick de Carolis qui bouscule le service public (au fait, est-ce que Fogiel et Ardisson ne sont pas mieux à leur place sur une chaîne privée finalement ?), la bataille de l’audience, la meilleure représentation de la diversité, bien sûr mais surtout la bataille des segments de consommateurs à la veille d’un événement de taille dont on entend finalement assez peu parler : la nouvelle manne publicitaire que représente la distribution qui aura accès à la pub télé à partir de janvier 2007. Séduire ces annonceurs puissants et richissimes constitue le vrai enjeu me semble-t-il.

Pendant ce temps là, Christophe s’approche de la victoire hautement méritée, Dominique m’a presque fait pleurer (quoi j’avais les yeux tout rouges ??), Gaël part sur les traces d’Amel Bent et Virginie Efira a immédiatement fait oublier Benji, s’offrant même le luxe hier soir de se connecter à Libé en s’en remettant à “Dédé”. Elle est pas belle la vie ?

Yves CalviLoin du mercato et de ses enjeux, Yves Calvi est sans conteste pour moi le journaliste de la saison : il a fait progresser les audiences de “Mots Croisés”, voit débarquer son émission diffusée sur France 5 “C dans l’air” sur France 2. Il réussit dans ses 2 émissions à allier maîtrise des dossiers, pugnacité, contrôle des débats et ton approprié. Merci à Eric Sizaret pour la caricature.

2 Replies to “Mercato décryptage”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *