Pocket Zeitgeist, mon coup de coeur de l’année

Pour la première fois depuis longtemps, mon coup de coeur annuel pour un blog ne me vient pas de Twitter, je ne sais d’ailleurs même pas si l’auteur Louis Morales-Chanard y est présent. Pour la première fois, c’est un blog qui utilise assez peu le “je” et n’impressionne pas exactement par la fréquence de ses billets qui a retenu mon attention.

Créé en 2009, je ne l’ai découvert qu’il y a quelques mois, au moment de son changement de nom. Ce qui m’a plus immédiatement dans Pocket Zeitgeist, c’est la volonté assumée d’éviter l’usage de moyens racoleurs pour attirer du trafic à tout prix. Louis affirme bloguer “avant tout pour son plaisir et pour aiguiser son esprit critique”. Un sorte de retour au source de l’intérêt de bloguer. A l’arrivée, à quelques mots près, les thématiques traitées ne dépareilleraient pas dans la plupart des blogs marketing et tendance. La structure de la réflexion en plus.

Si les sujets tendances dont tout le monde parle (ou devrait parler) sont traités, c’est avec un angle, un regard, du recul et un ton qui évitent la noyade dans la masse. Le style est percutant dans un format le plus souvent court, une pointe d’humour sans tomber dans le LOL systématique. Tout ce que j’aime.

Que ce soit pour l’oeil neuf porté sur un thème déjà trop traité ou le désenfouissement d’un sujet presque anecdotique mais toujours basé sur un fait d’actu ou la publication d’un article, aucun billet, lu dès publication, ne m’a déçu jusque là. Si vous voulez tenter l’expérience, sans trop déranger le monsieur qui ne veut pas faire trop de bruit, je vous invite à caler Pocket Zeitgeist dans votre lecteur de flux RSS parce que les billets arrivent sans crier gare, parfois à 3 semaines d’intervalle, parfois à 2 jours.

Pour suivre Pocket Zeitgeist sur Facebook

3 Replies to “Pocket Zeitgeist, mon coup de coeur de l’année”

  1. Merci beaucoup 🙂 ! Je ne sais que dire…
    Ah si : réactiver mon compte Twitter fait partie de mes bonnes résolutions pour 2011!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *