Superficiel et léger

Comme si la perspective du déréglement climatique et réchauffement de la planète, du partage toujours plus inégal des richesses ou encore des pandémies successives ne suffisaient pas, Jean-Claude Chesnais, Directeur de Recherche à l’Institut National d’Etudes Démographiques (INED), prédit dans l’édition du Monde datée du 11 janvier 2006 (à la Une) qu’"il pourrait manquer 200 millions de femmes sur terre en 2025", déséquilibre notamment provoqué par les pratiques d’avortements discriminants en Chine et en Inde.

La même édition fait un tour d’horizon des sujets prospectifs tendances du moments en s’intéressant notamment à la télévision sur mobile, la voiture hybride, l’übersexualité et aux aliments qui prennent des couleurs.

J’avais à peu près parlé de tout ça ici, rapidement de notre futur et de celui de nos enfants, plus régulièrement du reste. Là aussi il est peut-être temps de rééquilibrer…

2 Replies to “Superficiel et léger”

  1. Et bien moi qui croyais que c’était l’inverse (tendance lente mais lourde à un accroissement de l’écart entre bébés filles et bébés garçons)…

  2. Ca bouge sur le petit écran

    Le Monde d’aujourd’hui présente un article sur la rencontre téléphonie / télé, et donc sur la confrontation des acteurs de ces secteurs (chaînes télé / opérateurs de réseaux) – Merci à PRLand pour avoir évoqué cet article. Quelques remarques : – Les gr…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *