La Nouvelle Star revient en saison 7 le 24 février

A la différence de TF1, M6 a pris conscience de la valeur communautaire de l’une de ses marques historiques les plus fortes. Et a décidé d’en tirer profit. Ainsi, avant le retour de la Nouvelle Star progammé le 24 février à 20h50, la chaîne a décidé de présenter, pour la première fois et en avant-première absolue “avant même une présentation aux journalistes”,  le premier volet du programme. Dans des conditions cinéma qui donnent forcément un relief plus fort à chaque moment, nous sommes donc une petite poignée de privilégiés à avoir assisté ce soir au retour du jury star dont la gent masculine nous a fait l’honneur de sa présence, à l’arrivée de quelques nouveaux parmi lesquels “une nounou” qui ravira les fans et au traditionnel équilibre de voix, casseroles et personnalités fortes. La seule mauvaise nouvelle : à partir du 24 février, je ne suis plus là pour personne tous les mardis soirs jusqu’à l’été…

jury-nouvelle-star

Continue reading “La Nouvelle Star revient en saison 7 le 24 février”

The Farmer Project en exclu sur le net

Annoncé en grand renfort de communication, l’exclusivité de l’intégralité du court-métrage de Mylène Farmer échappe finalement à M6 puisqu’il est disponible depuis ce matin sur allociné.

En exportable à ce stade, on ne trouve qu’un extrait :

Les fans de la rouquine seront ravis puisqu’on y retrouve le style des premiers clips, dans la “tradition des mini-films” de l’époque, même si Boutonnat a depuis laissé la place au réalisateur Bruno Aveillan : univers mystique, des images lechées, un brin de sexe avec en prime la nudité de la chanteuse (qui avait été l’une des premières à se deshabiller dans un clip à l’époque de Libertine).

Le court-métrage a l’originalité d’intégrer (dans une version non censurée) le clip de Dégénération, d’y ajouter le clip du nouveau single Si j’avais au moins, le tout dans un scénario qui boucle une histoire complète.

Il est probable que les non fans s’ennuieront ferme…

Prison Break saison 3 dès le 29 novembre sur M6

Proposer une série en quasi temps réel, avec seulement quelques semaines de décalages avec sa diffusion originale, sur une chaîne hertzienne française, ça ressemble à s’y méprendre à une fausse bonne idée. L’objectif avoué est de combattre le téléchargement illégal des séries. Il faut certes tout essayer. Mais cela entraîne quelques contraintes fortes. En tête de liste, la diffusion au mieux d’un seul épisode par semaine pour coller aux rythmes américains alors que les téléspectateurs français sont très habitués à des cadences de 2 voire 3 épisodes par semaine. La rareté pourrait créer une frustration source de désintérêt. Le risque est d’autant plus fort que la décision intervient au moment où la grève de scénaristes annoncées aux US risque de faire prendre un retard considérable aux tournages des prochains épisodes. L’absence de VM (version multilingue) sur la 6 pourrait également provoquer un manque d’intérêt de tous ceux qui ont déjà commencé à télécharger le saison 3 pour effacer complètement le décalage et surtout accéder à la VO tout en échappant au terrible générique français du même coup. Quelle chaîne osera la première tenter la VO sous-titrée en prime time ?