Twitter addiction

C’est le buzz du moment. Très symptomatique des mises en abymes dont les réseaux sociaux ont le secret : on parle de Twitter sur Twitter. Et sur plein de blogs aussi (j’ai relevé celui de François, Greg, Jérémie…)

En l’occurrence, on échappe à la énième tentative d’explication pédagogique sur les raisons du succès actuel du micro-blogging et on a droit à un dessin animé plutôt drôle, aussi bien vu que flippant. On y révèle une maladie des temps modernes qui ne saurait tarder à émerger : l’addiction à Twitter, dans sa forme sévère, qu’on appelera donc Twouble.

J’y ai surtout appris que c’était une grosse baleine blanche qui expliquait mes longues minutes de solitude devant la Nouvelle Star au moment où Twitter ne m’accepte plus parce que j’ai envoyé trop de messages (genre). Je la déteste la grosse baleine…

Traduction réalisée par lepost.

8 Replies to “Twitter addiction”

  1. Personne ne l’aime la grosse baleine, pis twitter est pas gentil parce qu’il joue sur l’addiction et apèrs il nous reproche de manquer de nuance… (pfff) 🙂

  2. Ah non moi je suis dingue de tes twitts Nouvelle Star ! Ah oui peut-être est-ce aussi parce que je n’ai pas la télé 😉

  3. Ton billet a valeur de “révélateur” sur moi… Je me pensais loin de tous ces geeks malades… Il semblerait que je n’en sois pas si… loin 🙁

    ❗ ❗

  4. Mathilde > de toute façon, on lui doit un procès à Touitteur
    Simon > tu dis ça parce que t’es en colère… Tout au fond de toi, ça te manquerait si on n’animait pas tes mardis soirs (si si regarde bien)

  5. Mais oui c’est important le #ns du mardi soir, c’est un peu comme si on se faisait une soirée télé en réseau ! :mrgreen:

  6. Morgiane > ça doit être ça, parce que ceux qui ont la télé sont au bord de l’implosion 😉
    François > tu es un geek malade, voilà, c’est dit, je révèle super bien, toujours (je fournis les Lexomils aussi)

  7. Matoo > j’ai presque l’impression que t’es déjà venu voir la télé à la maison comme ça 😆

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *