PRLand Eric Maillard
PRland par Eric Maillard header image 2

Quelqu’un à qui parler

8 mai 2010 · Non classé · 14 Commentaires

La première fois que je l’ai remarqué, c’était un jour de grève il y a quelques mois. Le chauffeur se lançait dans de grandes tirades pour demander aux gens de ne pas gêner la fermeture des portes. « … C’est pas pour moi vous savez, ça changera rien à mon travail, c’est plus pour vous, plus vous bousculez, plus vous arriverez en retard à votre travail. Enfin c’est vous qui voyez… ». Après avoir cru à un coup d’éclat isolé qui réussissait à provoquer des sourires, je me suis aperçu par la suite que quelque chose avait plus profondément changé.

metro-greve

Avant, coincé dans un métro entre 2 stations ou dans un trafic totalement perturbé, il n’y avait rien d ‘autre à faire que prendre son mal en patience, livré à soi-même. Aujourd’hui, le chauffeur est équipé d’un micro, les rames de haut-parleurs et on est informé. Avec plus ou moins de passion.

Si la plupart de ces nouveaux speakers font le job que la direction leur a assigné de façon tout à fait mécanique, purement informative (« nous stationnons quelques minutes pour régulation de trafic »), quelques-uns y trouvent une occasion d’exprimer un talent artistique trop longtemps enfoui.

Tiens cette semaine, ligne 1, une dame qui ferait facilement voix off à la radio nous racontait qu’on était vendredi, que le week-end approchait, que c’est pas un petit ralentissement qui allait nous agacer. Plus tôt, je me souviens d’un joyeux luron au taquet prêt à nous raconter une histoire drôle si on l’avait poussé un peu. Le tout provoquant invariablement un vague de sourires partagés entre voyageurs.

Même dans sa forme la plus automatique, j’aime assez savoir que la ligne a subi une petite panne électrique sans gravité ou que c’est ‘un voyageur malade à La Défense qui a provoqué un léger ralentissement. Ca ne change rien, mais au moins, on sait. Même si j’imagine que ça doit passablement gonfler pas mal de conducteurs auxquels on impose une nouvelle tâche.

14 commentaires ↓

  • 1 Olivier S // mai 8, 2010 at 21:09

    Je te raconte même pas dans le TGV quand on a écrasé un chevreuil, on s’est tapés 1h de blagues du chauffeur.

    Je ne sais pas d’où est venue la volonté de faire parler les chauffeurs plutôt qu’une voix pré-enregistrée mais en effet, c’est souvent l’occasion de sourire un peu dans les transports.

    En revanche, les bus récents se sont équipés à l’inverse de messages pré-enregistrés et activés par le chauffeur du type « nous vous rappelons que valider votre billet est obligatoire / que l’entrée dans le bus se fait par l’avant). C’est assez étrange à entendre les premières fois… Tu te demandes comment la voix « sait »

  • 2 Elodivig // mai 8, 2010 at 22:26

    J’ai pris le bus récemment entre châtelet et gare de l’est : la ligne 38.
    Le conducteur se servait de son micro comme si on était dans un bus touristique à deux étages… « dans cette rue sur votre droite, la plus petite maison de Paris » ect Trop drôle ! Les conducteurs de cette ligne ont même créé un site http://bus38.online.fr/

  • 3 Mam'Julie // mai 9, 2010 at 12:22

    Dans le TGV pour Rennes, on a été arrête une heure pour cause de « Divagation de bovin » … Commenter cette expression nous a fait oublier la première demi-heure d’attente :grin:

  • 4 Klaire // mai 9, 2010 at 14:23

    Quand je pense qu’on a des conducteurs aussi marrants et qu’on fait des films comme Camping :shock:
    C’est juste dommage que les passagers ne puissent pas interagir , j’ai souvenir d’un tchatcheur qui se rendait pas compte que les haut parleurs étaient hyper fort, c’était dur…

  • 5 Florian // mai 9, 2010 at 20:14

    @Mam’Julie c’est pour toi, le statut d’un ami il y a 5 mn sur facebook : «  »De mieux en mieux à la SNCF : « Suite a une divagation d’animaux sur la voie, le train est arrêté en gare ». / ! … ! »

  • 6 Mam'Julie // mai 9, 2010 at 21:29

    @ Florian : Donc c’est un classique du genre !! Je croyais qu’on avait été les seuls à y avoir droit …

  • 7 Eric // mai 10, 2010 at 7:49

    « Divagation de bovins », clairement, j’adore !

  • 8 LaNe // mai 10, 2010 at 12:09

    Rha j’suis blasée, sur la 13 on se contente de « nous sommes arrêtés un petit moment pour cause de régulation du trafic. merci de votre patience »

    :(

  • 9 Yom // mai 10, 2010 at 13:24

    Ya une conductrice sur la ligne 13qui tous les matins file des recettes de cuisine, un bonheur cte fille !!

  • 10 Gixel // mai 14, 2010 at 17:08

    Pour avoir été en stage pendant trois mois sur Paris entre février et avril, quelle n’a pas été ma surprise quand la voix de la ligne 13 indiquait justement les raisons du retard, le temps d’arrêt et qu’elle s’excusait. Mine de rien, ça fait sourire effectivement, ça change des voix monocordes.

  • 11 Olivier S // mai 24, 2010 at 1:27

    @elodivig ils ont même sorti le T-shirt de la ligne 38 : http://www.redbubble.com/people/bus38/t-shirts/5238358-1-bus-38-paris

  • 12 EmilieB // mai 28, 2010 at 10:41

    Lors d’un voyage ligne 9, le chauffeur a dit :

    « Attention des pickpocket se trouve dans se train ».

    Quelque seconde plus tard, il a repris la parole et à dit :  » Le pickpocket est une femme de l’est avec un pull bleu marine et une capuche qui se situe dans la voiture 3″.

    Je suis restée bouche bée ! Il a du recevoir les informations par radio par la sécurité.

    Heureusement pour moi, j’étais dans les dernières voitures.

  • 13 cr0vax // juin 9, 2010 at 23:45

    Mais euh … y’a quoi de nouveau ? C’était déjà le cas quand j’allais au collège, il y a presque 15 ans.

  • 14 EmilieB // juin 11, 2010 at 14:31

    @ cr0vax
    Tant mieux pour toi, mais je peux t’assurer que c’est relativement récent !

Laisser un commmentaire